L'Observateur

Quotidien d'informations générales en RD Congo

slot

Jeu04172014

Last updateMer, 16 Avr 2014 10am

Back Vous êtes ici : Home Société Comité de publication de la Science Chrétienne : Makengo Ma Pululu : « les scientistes chrétiens sont des scientifiques chrétiens »

Société

Comité de publication de la Science Chrétienne : Makengo Ma Pululu : « les scientistes chrétiens sont des scientifiques chrétiens »

Au cours d’un entretien qu’il a accordé à l’Observateur,  Makengo Ma Pululu, Comité de publication de la Science Chrétienne pour la RDC a apporté des  réponses claires et précises sur des questions que tout observateur avisé se pose sur l’Eglise du Christ, Scientiste. Lisez plutôt l’intégralité de cette entrevue.

 

L’Observateur : Quand un scientiste chrétien prie, il ne parle pas et ne danse pas non plus;  alors que dans la Bible David a dansé jusqu’à scandaliser ses proches. Comment expliquez-vous cela ?

Makengo Ma Pululu : La prière dans son essence véritable est une communion consciente avec Dieu. C’est prendre conscience de la réalité divine. Nous pouvons être joyeux en étant un avec Dieu. La joie peut aussi, entre autre s’exprimer par la danse, le rire etc. Si danser est une expression de joie en communiant avec Dieu, David pouvait le faire sans entraver sa spiritualité. Cependant, si nous prenons la danse comme seule base de la prière, nous rencontrons des limites. Imaginez-vous que vous venez demander de la prière pour la guérison et que vous me rencontrez en route en train de danser tout en marchant, me prendrez-vous au sérieux ?

C’est ainsi Mary Baker Eddy qui a découvert la Science Chrétienne et fondé sur cette base un système de guérison mentale scientifique, encourage la prière silencieuse. Elle écrit dans Science et Santé avec La Clef des Ecritures : ‘’En Science divine, où les prières sont mentales, tous peuvent se prévaloir de Dieu comme d’un « secours qui ne manque jamais dans la détresse ».’’ (p.12 :38-1)

 

Dans une de vos publications, vous avez soutenu qu’il n’y a pas du sensationnel dans la prière chez les membres de l’Eglise du Christ Scientiste. Quelle compréhension donnez-vous à cette assertion ? 

Je voulais dire il n’y a pas de bruits, pas de danse, pas de cérémonies, pas de rites. Je dirais une fois de plus que la prière est une affaire entre l’homme et son Dieu: une prise de conscience de la relation qui l’unit à Dieu. Ensuite voir comme cette compréhension de Dieu et de la relation consciente que l’homme a avec Lui s’appliquent aux besoins immédiats de la personne qui adresse la prière à Dieu ou celui pour qui la prière est offerte. C’est cette application de la prière aux besoins humains qui apportent des solutions aux problèmes auxquels l’humanité fait face – qu’il s’agisse d’un besoin de santé physique, des ressources dont on souhaite avoir pour se soutenir ou soutenir sa famille ou autres préoccupations de la vie.

Cette transformation se passe dans notre Cœur. Elle nous pousse à abandonner l’égo mortel qui cherche à nous séparer de l’intelligence divine qui sait tout et voit tout – intelligence qui est fondamentale pour nous dans notre réflexion de la nature divine – une disposition d’esprit qui nous permet de faire taire les erreurs d’autrui et pardonner à notre semblable.  

 

Pourquoi les pratiquants de la Science chrétienne sont-ils appelés de scientistes chrétiens au lieu d’être tout simplement appelé chrétiens? 

Je pourrais dire que les scientistes chrétiens sont des scientifiques chrétiens. Ils sont chrétiens dans la mesure où –comme tous les autres chrétiens –ils vivent une vie conforme aux lois morales de base comme les dix commandements de Dieu édictés par Moïse (Exode 20:3-17)  aussi bien que le sermon sur la montagne  de Jésus (Matt. Chapitres5, 6, 7).

Les dix commandements nous permettent de craindre Dieu et par conséquent de vivre en harmonie avec nos semblables. Les béatitudes nous révèlent les qualités spirituelles qu’un bon chrétien devrait développer dans sa vie : la pauvreté d’esprit ou réceptivité de cœur, la consolation, la soif spirituelle (comme dans le cas de Zachée qui était prêt à recevoir le Christ), la miséricorde, la pureté de cœur, la patience durant la persécution ou en des moments d’épreuves, le courage de savoir supporter les outrages et les fausses accusations.

Je sais que tout chrétien –le scientiste chrétien inclus– a besoin de voir cet esprit divin s’installer dans sa vie.  C’est cet aspect du christianisme primitif pur qui rend la Science Chrétienne  une religion  Chrétienne. 

L’aspect scientifique vient du fait que Mary Baker Eddy, après avoir étudié la Bible à fond et découvert les lois de Dieu –ce sont ces lois  que les anciens chrétiens dans l’Ancien Testament et Jésus, ses disciples et les apôtres dans le Nouveau Testament utilisaient pour opérer des guérisons des maladies.  Après les avoir découvertes, elle  les a expérimentées dans le traitement et la guérison. 

Elle écrivait graduellement les différentes façons qu’elle priait avec la Bible pour guérir. Elle a consigné ces instructions dans Science et Santé avec La Clef des Ecritures.  Ces lois et leurs règles d’application  sont devenues un ensemble de connaissances ou Science  que tous peuvent comprendre et mettre en pratique.  Puisque MBE suivait de très près les pas de Jésus en guérissant comme lui et que les membres de son Eglise suivent ces instructions et pratiquant la guérison chrétienne – ils sont donc  des scientifiques.

C’est sont les deux aspects qui déterminent cette appellation : scientistes chrétiens  ou scientifiques chrétiens.

 

L’Eglise du Christ, scientiste ne fait-elle pas partie de l’œcuménisme? Si, non pourquoi ?

Rien de tout cela. La science Chrétienne qui est la religion enseignée par l’Église du Christ, Scientiste,  tire son inspiration de la Bible. C’est une église chrétienne basée sur les enseignements de Jésus-Christ principalement.  L’Eglise est  le porte-parole de la Science Chrétienne. Quand une  église filiale commence à se former, elle commence par un petit groupe de gens qui se réunissent pour étudier la leçon biblique ensemble. Ce petit groupe doit remplir certaines conditions pour devenir église. C’est cette progression patiente de ce groupe caché tout d’abord pour murir avant d’ouvrir  à un grand public  qui fait penser à un groupe occulte, mais il n’en est rien. 

Science et Santé qui comprend l’enseignement complet de la Science Chrétienne est ouvert et accessible à tous – quelle que soit sa confession religieuse.   Aussi, pour se faire guérir par la thérapeutique de la Science Chrétienne, aucun  n’est  obligé de devenir membre de l’église, la personne guérit reste dans son ancienne dénomination. Elle peut, si elle le veut bien apprendre à se guérir en étudiant les leçons-bibliques hebdomadaires indiquées dans Le Livret Trimestriel de la Science Chrétienne.

Propos recueillis par  Blandine Lusimana T.